Chocolat & compagnie, Douceurs enchantées, Recettes magiques

Muffins fondants au chocolat

Bonsoir, chers amis !

Les vacances sont terminées, j’ai repris le chemin des bancs de la fac d’histoire, ce matin. Je ne suis pas mécontente de retrouver la douce agitation des amphis, quelque part, même si j’adore les périodes de vacances. A midi, j’ai pu retrouver un ami de la prépa et manger avec lui ; c’était un très chouette moment, à refaire, en tout cas !

Sinon, ces dix jours de tranquillité (relative, toutefois, car je suis beaucoup sortie) ont été très féconds : j’ai noirci des dizaines et des dizaines de pages de mon écriture ronde et passé du temps en cuisine à concevoir des douceurs avec amour, pour ma famille. Le printemps est toujours synonyme pour moi d’une intense créativité ; l’hiver qui endormait mes sens se dissipe avec le réchauffement. Ce fourmillement est plutôt agréable, je dois dire et s’accorde merveilleusement au réveil de la nature…

Chaque matin, je prends du temps pour observer les couleurs changeantes du ciel, les éclats mordorés et pourpres de l’aube « aux doigts de rose ». Moment de douceur, de repos ; parenthèse enchantée, le temps d’éveiller son corps, son esprit et son cœur. Et chaque matin, dans notre jardin, de nouvelles fleurs naissent ; de tendres pousses vertes pointent hors du sol… Comme il est doux et rassurant de se sentir en phase avec les rythmes de la nature, de se rappeler que nous faisons partie d’un Tout, d’un monde, d’un cosmos infiniment plus vaste que ce qu’on pourrait imaginer de prime abord…

Je souhaiterai vous présenter une recette, certes, pas très printanière, mais une recette doudou des jours qui oscillent en grisaille hivernale et lumière des jours de mars qui s’annoncent, que j’ai testée durant les vacances. Elle a rencontré un grand succès : la preuve, en à peine un jour, il n’en restait plus une miette… Ma petite sœur en a mangé trois en une journée… C’était  le plus beau compliment qu’elle puisse me faire !

Il s’agit d’une recette hybride, ni fondant au chocolat, ni muffin ; elle combine un peu des deux, j’imagine. L’important, c’est ce que ce soit bon (et sain !), non ?

20160215_140633[1].jpg

Muffins fondants au chocolat

Ingrédients : (pour 8 gros muffins)

  • 150g de farine (50g de farine de riz gluant et 100g de fécule de maïs, ou 50g de fécule et 50g de farine de riz, blanc ou complet)
  • 100g d’huile de noix de coco
  • 200g de chocolat (dessert) à 70% de cacao
  • 75g de sucre complet (rapadura, sucanat ou sucre de coco)
  • 200g de compote de pommes (pour la texture, il est important d’utiliser de la pomme, pour ses propriétés de liant et d’épaississant, la pomme contenant de la pectine)
  • un sachet de poudre à lever sans gluten
  • une pincée de sel
  • une pincée de poivre
  • 1 demi cuillère à café de cannelle
  • vanille en poudre

♥ Préchauffer le four à 180°C

♦ Faire fondre au bain-marie le chocolat à pâtisser avec l’huile de noix de coco.

♣ Ajouter la compote de pommes, le sucre complet et soigneusement mélange : la mixture obtenue doit être bien homogène.

♥ Dans un cul de poule, mélanger les farines avec les épices, le sel, la poudre à lever.

♦ Ajouter le mélange de poudres au mélange d’ingrédients humides. Mélanger rapidement, sans trop insister, puis verser la préparation dans des moules à muffins ou des caissettes en papier puis enfourner pour 20 minutes.

Petit plus gourmand : pour transformer ces muffins en mi-cuits ou en goûter très très gourmand, vous pouvez glisser un carré de chocolat noir dans chaque petit gâteau, avant cuisson… Cœur fondant assuré !

Ces gâteaux sont très très chocolatés et donc réservés aux amoureux du chocolat. Texture fondante, profondeur du cacao rehaussé par une pointe de cannelle et du poivre, il suffit qu’il fasse gris pour que ce dessert donne de sérieuses envies de cocooning. Ne vous privez pas, c’est bon pour le moral ! (et le chocolat aussi) Alors, n’hésitez pas à partager ♥

Love,

Eve.

20160215_140755[1].jpg

Publicités

3 thoughts on “Muffins fondants au chocolat”

  1. Bonjour, j’aurais une petite question…
    Concernant la compote de pommes, faut-il acheter le « véritable » grand pot de compote (d’ailleurs je vois que selon les marques la composition varie, avec présence ou non de sucre ajouté), ou peut-on utiliser les petits pots de compote tout bête (qui contiennent souvent de l’acide ascorbique) ?

    J'aime

    1. Alors, question pertinente ! Personnellement, j’utilise de la compote de pommes toute bête, qu’on trouve en petits pots, et si possible sans sucres ajoutés. Sinon, il m’est aussi arrivé d’utiliser de la compote qu’on trouve dans ces grands pots en verre, mais après, c’était soit parce que j’avais besoin d’une grande quantité de compote d’un coup pour faire beaucoup de muffins, soit parce que je devais en utiliser par la suite, pour d’autres recettes. Alors, je dirais que c’est selon tes besoins ! Petit pot si c’est juste pour les muffins, ou grand pot si tu comptes en utiliser après !
      Si ta compote est déjà sucrée, il suffira d’ajuster la quantité de sucre de la recette à ton palais.
      Et pour finir, si ça contient de l’acide ascorbique (ou vitamine C), ce n’est pas gênant du tout !
      Merci de ton passage, en tout cas ! ♥

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s