Beauté, Développement personnel, Douceurs enchantées, Réflexion, Recettes magiques, Repas des elfes

Votre petit-déjeuner : un antidote à la mauvaise humeur

De ma vie, je crois que je n’ai jamais manqué le petit-déjeuner. Même malade, il a toujours fallu que je mange quelque chose : porridge, tartines ; sucré, salé, fruits… Toutes sortes d’envies se sont succédées au cours de ma petite vie. Enfant, je ne jurais que par le salé : des crêpes au jambon et au ketchup, les jours de fête ; ou, mon repas préféré, du fromage de chèvre frais, fondu et grillé sur du pain, avec un filet d’huile d’olive…

A l’adolescence, mes parents ont découvert la crème Budwig, et m’en ont fait profiter : cependant, je détestais le goût de ce mélange, celui des graines fraîchement moulues (sarrasin, graines de lin), mélangées avec du yaourt entier et de la banane. Ma maman avait ainsi mis au point une version savoureuse, quoiqu’assez sucrée, juste pour moi qui détestait la version originale : toujours sarrasin et graines de lin fraîchement moulues du matin, avec du miel, du cacao et de la banane, de l’huile de lin et de colza, et, finalement, des fruits frais de saison à côté.

Il y a ensuite eu le porridge, les tartines de Chocolinette et de tartinade chocolatée bio, et enfin, depuis peu, le sésame noir sur du pain intégral, avec des fruits frais.

Quitter le lit, par des petits matins endormis, pour savoir que le froid de l’hiver sur les jambes et les pieds nus sera compensé par un savoureux petit-déjeuner, un repas préparé avec amour, est une perspective délicieuse. Se faufiler jusqu’à la cuisine, manger une pomme, une poire ou se délecter d’un smoothie devant une fenêtre. Ce sont des moments de pause, de retrouvailles avec soi. Ce n’est pas toujours le cas, cependant. Pour certains, matin rime avec se presser, se bouger et on néglige bien souvent le petit-déjeuner. La caresse des draps est chaude sur la peau et on replongerait bien dans ses rêves tout doux, au lieu de descendre, de tituber dans ses pantoufles, et de trouver le chemin de la salle de bain.

Alors que prendre du temps est tellement mieux, tellement plus doux que de se précipiter pour avaler à toute allure des céréales, sorties du paquet, sur un verre de lait ou de jus froid…

Ainsi vais-je vous proposer un florilège de mes petits déjeuners favoris, avec l’organisation autour pour laisser le temps de déguster et d’apprécier la vie. Ce n’est pas parce qu’on travaille ou qu’on va à la fac, qu’on n’a pas le droit de vivre et de profiter de sa journée… Telle est ma philosophie, du moins…

Prêts ? ♥

20160824_192322

Tartines noires et fruits frais.

Un de mes favoris, parce que je le trouve délicieusement réconfortant, en été, comme en hiver, tout en étant facile à digérer. Il tient bien au corps pour toute la matinée et apporte à l’organisme les nutriments dont il a besoin pour affronter une journée de stress et de travail…

Le sésame, par exemple, est un trésor, pour ceux qui cherchent à booster leurs apports en calcium et en magnésium (amis végétariens, bonsoir !). Avez-vous déjà goûté du sésame noir ? Son goût plus fin, sa saveur typée, me le font préférer au sésame blanc et au simple tahin – que je trouve, étonnamment, bien plus amer. En outre, comme tous les aliments de couleur noire, il est riche en antioxydants et en oligo-éléments, comme il conserve son enveloppe externe et n’a pas été raffiné. Je vous propose de le manger sur des tartines de pain intégral ou de petit-épeautre, légèrement grillées, avec des fruits frais.

Personnellement, je le préfère nature, plutôt que sucré (que ce soit avec de la mélasse, de la confiture ou du miel), mais libre à vous d’ajouter quelques lamelles d’abricots séchés ou de dattes sur vos tartines ♥

  • 2 belles tartines de pain complet ou intégral, légèrement grillées ;
  • 1 à 2 cuillères à soupe (rases) de sésame noir (je dis ces mesures un peu au pif, parce que je ne mesure évidemment pas du tout la quantité… Je tartine juste généreusement mon pain)
  • des fruits frais de saison (en hiver, le duo pomme-poire, un kaki bien blet ; au printemps : poires et fruits rouges ; en été : pêches, abricots, prunes ; en automne : figues, prunes, pommes et poires, raisin…)
  • une boisson chaude, parce qu’il est toujours bon de réveiller l’organisme et de stimuler la digestion avec du thé, du rooibos ou un chaï, surtout en hiver. Cependant, prenez garde :, boire du thé en mangeant inhibe l’absorption du fer.

Il va sans dire que si vous n’aimez pas le sésame, il est tout à fait possible de le remplacer par de la purée de cajou ou de noisettes, ou d’amandes…

Smoothie bowl

Un de mes petits favoris en été ou au printemps, lorsqu’il fait chaud ou que j’ai davantage de temps pour créer ♥

Cette recette est tout à fait personnelle, parce que je ne peux pas manger de banane, surtout pas crues (sans doute la crème Budwig me faisait-elle mal au ventre parce que j’étais intolérante aux bananes, tout simplement), mais sentez-vous libre d’en ajouter une ou deux, ou de remplacer certains fruits par de la banane.

Au-dessus de mon smoothie, que j’aime épais comme une compote, et manger à la cuillère, je saupoudre un généreux topping de mon invention.

20160912_074625

 Le smoothie :

  • une belle mange sauvage, bien mûre (ou bien une mangue Atolfo, une des plus savoureuses, à mon goût), soit environ 200g de fruits
  • des fruits de saison (poire, fruits rouges, pêche sans la peau, nectarine, abricot…)
  • une ou deux dattes Mazafati (facultatif, si jamais vos fruits sont peu sucrés, par exemple)
  • une demi cuillère à café de cannelle ou un peu de vanille en poudre

Pour le topping : un granola maison, improvisé à partir des ingrédients suivants :

  • 30g de noix de cajou
  • 15g de fèves de cacao cru
  • 1 cuillère à café d’huile de coco en pommade
  • 1 cuillère à soupe de germe de blé
  • 4 abricots secs ou de la pâte d’abricots secs

Passer tous les ingrédients du topping au blender et réserver.

Passer tous les ingrédients du smoothie au blender et verser dans un bol. Saupoudrez avec le topping…et déguster ♥

Saupoudrer de pollen, éventuellement.

Cette recette s’accommode très bien d’un honeybush ou d’un thé vert aux fleurs de cerisier.

20160822_071201

Porridge :

Si j’en raffolais il y a quelques années, je mange beaucoup moins de porridges sucrés maintenant. Je le préfère en version salée (oui, je suis un bec salé). L’avoine dans des crêpes moelleuses ou des petits pains, par exemple, est-ce que vous imaginez ce rêve ?

Mais je vous donne cette recette qui m’a longtemps régalée et qui est comme une petite flamme chaude dans le ventre, une protection face au froid de l’hiver…

  • 3 belles cuillères à soupe de flocons d’avoine (petits) ; il est possible de trouver des flocons d’avoine sans gluten ;
  • 200 à 250ml de lait de riz (mon petit chouchou ; mais le lait d’amande, de noisette, de chanvre ou de cajou, ou…tous les laits que vous aimez, sont une possibilité. Notez simplement qu’il faudra adapter la quantité de sucrant au lait choisi ♥)
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable (facultatif ; personnellement, je le préfère nature)
  • 1 cuillère à soupe d’abricots secs coupés en morceaux ou de raisins secs
  • une pointe de couteau de vanille, quelques gousses de cardamome ou un bâton de cannelle
  • des fruits de saison, que vous pouvez manger natures, ou bien juste passés à la poêle avec un peu d’huile de noix de coco, ou compotés, selon votre sensibilité intestinale et vos envies

Mettez les flocons d’avoine avec le lait, les épices et le sucrant (facultatif) dans une petite casserole et placez le mélange sur feu doux. Comme dans un chaudron pour une potion magique, c’est avec amour que votre porridge sera meilleur ; alors, n’oubliez pas ces pauvres flocons sur le feu ! 10 minutes suffisent en général à donner la consistance idéale. Vous pouvez ajouter un peu plus de lait si vous l’aimez liquide.

20160626_131018

Je vous encourage à personnaliser votre porridge de toutes les façons possibles ! Avec une grosse cuillère à soupe de purée de noisette, d’amande ou de cajou ; avec du chocolat mis à fondre sur le dessus, avec du beurre de coco ; avec des poudres de superaliments ; avec de la compote… Je vous conseille de manger vos fruits un peu à distance du porridge : meilleur pour la digestion. Mais il y a des fois où on ne peut pas. Et ce n’est pas grave !

Mais comment s’organiser ?

Je vous avais déjà parlé de mes routines du soir ? Eh bien, le matin, j’ai depuis peu adopté une petite routine confortable aussi, qui m’aide à être sereine, heureuse et bienveillante pour la journée à venir.

Je la conseille tout particulièrement aux gens anxieux ou qui ruminent beaucoup ; aux gens qui éprouvent beaucoup de stress dans leur journée de travail, et, pour finir, à tous ceux qui râlent de manquer de temps pour faire du Yoga ou de la méditation, pris par un quotidien trop riche. Comme j’ai souvent cours à 8h30 et que je dois partir de chez moi vers 7h40, je me lève à 6h pour avoir le temps de tout faire sans précipitation.

Donc… ceci n’est évidemment qu’un exemple, mais j’espère que vous pourrez le calquer sur vos habitudes personnelles ou vos envies.

Le premier geste, quand je me lève, est d’ouvrir mon volet, de lire une citation, puis d’aller aux toilettes. (chose qui peut paraître triviale, mais qui a son importance pour se débarrasser des toxines de la nuit !)

N’oubliez pas de BOIRE un à deux verres d’eau, tiède en été ; un bon geste peut aussi être de boire un citron pressé tiède aux changements de saison, par cure de 2 à 3 semaines.

Je pratique également gandouche, un petit geste d’hygiène tiré de l’Ayurveda : il s’agit de prendre une cuillère à soupe d’huile dans la bouche, sans l’avaler, et de l’y garder pendant 10 minutes. Avec la langue, on passe l’huile d’une joue à l’autre, on fait mine de ses brosser les dents avec la langue… puis on crache ! Si l’huile a un aspect laiteux, avec des saletés dedans, c’est normal : vous avez éliminé les toxines qui se trouvaient dans votre bouche et sur la langue. N’oubliez pas que la bouche est le premier endroit par lequel les aliments transitent, et le début du cycle digestif ! Si vous ne parvenez pas à garder l’huile plus de quelques minutes dans la bouche, c’est normal au début. La première fois, j’avais tenu à peine 2 minutes…

Ensuite, yoga time ! Pas de réseaux sociaux ni de téléphone, le matin. Allons à l’essentiel. Le matin, on a souvent des petites raideurs, et c’est normal au sortir du lit. Donc je vous conseille de vous échauffer par des postures de l’arbre, de la demi-lune, de l’enfant et du fœtus. Privilégiez des postures toniques ou plus apaisantes, selon votre état d’esprit. Quelques salutations au soleil sont toujours une bonne idée, je pense.

Ensuite, je m’octroie toujours quelques minutes de méditation : soit en Savasana, soit en lotus, cela dépend. Au moins 10 minutes à laisser passer les pensées et se concentrer sur son souffle.

Ensuite, je me débarbouille le visage, je me brosse les cheveux, fais mes soins d’hygiène matinale puis je m’habille.

Vient ensuite le moment du petit-déjeuner, qui est une vraie pause douceur, avec mes chiens et mes chats autour de moi, souvent seule, parfois en compagnie de mes parents et de ma sœur, mais toujours avec un livre !

Et lorsque vient l’heure de gagner les bancs de la fac, je suis prête !

(je vous conseille aussi de garder cette routine en vacances ou le week-end, pour préserver les bonnes habitudes ♥)

Et vous, avez-vous des petites routines matinales ?

Publicités

4 thoughts on “Votre petit-déjeuner : un antidote à la mauvaise humeur”

  1. Merci pour ce bel article ! J’aime prendre mon temps le matin…passage aux toilettes, quelques étirements puis direction le ptit dej, mon moment préféré. J’aime le prendre seule la fenêtre ouverte pour humer l’air, en écoutant la matinale de France Culture. J’ai besoin de mon café, un fruit, de tartines grillées, d’un bout de fromage, d’un peu de beurre (suis une normande exilée en région parisienne ) et d’une lichette de confirure…alors je peux prendre la douche et m’activer ! Je me demandais…tu étudies quoi à la fac ? Bisous et doux week-end !

    J'aime

    1. Excuse-moi de te répondre avec un pareil décalage… J’ai été assez peu présente sur le blog ! J’adore ta matinée. J’en hume d’ici le parfum de sérénité et de petite bonheur. Des sensations fugitives et délicieuses !
      A la fac, je suis étudiante en L3 d’histoire ! ^^

      J'aime

  2. Salut Eve!
    Ma soeur et moi, on a essayé ta variante du porridge et on a adoré! Ça faisait longtemps que je recherchais cette texture dans du gruau :’) Nectarine et sirop d’érable, c’est vraiment délicieux 😉
    En passant, je vais avoir le temps de t’écrire une lettre cette semaine, je suis en congé ❤

    Mab xx

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s