Contes & histoires, Développement personnel, Projets de roman(s), Réflexion

J’écris, donc je suis

Février 2016. Une année toute jeune des célébrations passées. Le froid qui scintille dans l’air et les arbres qui balancent, tout doucement, nus encore, par la fenêtre.

Un cours de TD comme un autre, en médiévale. Un autre exposé que je n’écoute pas. Et les mots qui cherchent, qui balancent, qui tâtonnent sur une feuille blanche.

20160526_135117

C’était le 9 février, le jour où j’ai fait connaissance avec une sorcière étrange. Elle est devenue, au fil des mots, puis des pages, une amie précieuse, un double magique et plein de force d’âme. Elle est devenue le pilier de trois romans, celle par qui mes tourments sortaient et s’évadaient. Jodie.

Avant que je puisse relever la tête des séances en apnée qui se suivaient les unes aux autres, jour après jour, l’écriture avait pris une place importante dans ma vie ; celle que le vide et la tristesse occupaient avant. Le 9 mai, j’avais fini de rédiger sept cent vingt-trois pages de bonheur – un roman tout entier, qui est toujours mon petit bébé. J’écris comme je respire – et ceux qui me connaissent sauront que le souffle me manque parfois, parce que je suis asthmatique. Je ne sais pas ce que je serai sans les syllabes qui s’égrènent les unes après les autres, ces inspirations salvatrices dans le tourbillon de la vie.

Est-ce que cela vous dirait que je vous parler davantage d’écriture, ici ? D’écriture au quotidien, de mes projets que je garde timidement secrets, là, nichés dans mon cœur ? D’écrivains qui m’inspirent ? D’habitudes et de rituels d’écriture ? De pourquoi écrire ? De petits articles, des tranches de vie, servies crues ou à peine accommodées ?

Dites-moi, dites-moi tout, surtout… ♥

C’est un peu douloureux, d’arracher ces petits bouts de moi pour en parler – c’est intime, secret, caché ; j’écris parce que je suis, blessures comme joies – un être humain. C’est un peu douloureux, d’écrire, de pleurer les mots et de tirer l’encre à ses propres failles. Mais c’est tellement bon de sortir ce qui ne peut l’être autrement !

J’aimerais concevoir cette nouvelle série d’articles, si elle voit le jour, comme une suite d’échanges avec ceux qui écrivent aussi, comme autour d’un thé convivial : quelles sont vos pratiques, vos habitudes, vos envies, vos rêves… ? N’hésitez pas à vous exprimer…prenez la plume en commentaire ♥

Cet article n’était pas prévu et a germé au milieu d’une scène du tome 3 ; grand froid, âtre qui crépite et suave voix des bardes. Alors, je vous laisse et retourne à mes personnages ; mais j’attends vos réactions avec impatience…

20160614_103624

Que votre nuit soit douce, étoilée et pleine de rêves…

Tendrement vôtre,

Eve.

Publicités

8 thoughts on “J’écris, donc je suis”

    1. C’est difficile de se tenir à un projet… je ne compte plus les débuts d’histoires qui traînent dans mes tiroirs ou sur mon ordinateur ! Mais, tu sais, il y a un auteur que j’apprécie énormément qui travaille un peu ainsi ; débute une histoire, parfois l’abandonne et la classe quelque part…et dix ans plus tard, il la retrouve fortuitement, trouve que ce n’était pas si mal que cela, et il la reprend ! Cet auteur, c’est Neil Gaiman.
      Est-ce que tu connais le NaNoWriMo ? C’est un challenge qui met au défi un écrivain/auteur d’écrire en un mois le plus possible, des nouvelles, une histoire, un roman, un projet… peut-être que cela te motiverait davantage pour écrire ? En tout cas, je suis ravie de ton retour ! Je mûris ces articles ! ♥
      Douce soirée !

      J'aime

  1. Je me souviens que la première photo que j’ai vu de toi sur Instagram, c’était justement celle où tu annonçais que tu venais de finir d’écrire ton roman… tu es assise dans un écrin de verdure, tu as ton ordinateur sur les genoux et tu sembles concentrée sur ton écriture. Je ne sais plus du tout comment je suis arrivée sur ta page, mais qu’est ce que je suis contente de t’avoir découverte!
    Tu es vraiment inspirante! ♥

    Je trouve que c’est une bonne idée tes (peut être) futurs articles pour parler d’écriture (ou de tout ce que tu voudras en fait! lol) et je les lirai avec plaisir.

    Je te comprend bien, écrire c’est dévoiler une partie de son intimité et de sa personnalité, c’est se soumettre au jugement des autres, et c’est ce qui est le plus dur.
    Je me dis souvent qu’écrire me ferait du bien pour extérioriser tout ce que je garde au fond de moi et qui bouillonne parfois, mais j’ai le syndrome de la page blanche… par où commencer et est-ce-vraiment utile?! Alors au lieu d’écrire, je lis… peut être en attendant d’avoir le déclic un jour et de me lancer dans l’aventure, l’écriture.

    En tout cas, j’aimerai bien un jour, voir Jodie sur la couverture d’un roman en librairie…

    Bonne soirée Eve!

    -Elodie-

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, Elodie, merci de ton magnifique commentaire qui m’a tout émue :’) Voir ma Jodie en librairie ? Ohhh, je n’en demande pas tant, mais ce serait magique… La faire exister pour de bon…même si elle est déjà très (très) présente en moi !

      L’écriture, ça aide à se purger de quantité de choses, oui ! Et à évoluer, aussi ^^ Même à dépasser sa timidité ! C’est un outil que j’ai beaucoup utilisé en « me » mettant dans la peau d’un personnage très « rentre-dedans » ou hardi et matamore ; et c’est souverain !

      Pour le syndrome de la page blanche…les débuts sont les plus difficiles. Surtout si on a l’impression (même très inconsciente) que ce qu’on écrit n’est pas valable, ne mènera nulle part…
      Par où commencer ? Ne te mets pas la pression. Tout dépend de la façon dont tu fonctionnes, mais on distingue deux grandes « catégories » (même si je n’aime pas mettre les gens dans des boîtes…) d’écrivains : les architectes, qui planifient tout à l’avance et les jardiniers, qui se laissent porter par leur plume. Cela pourra peut-être t’aider dans ton écriture ? Sachant que si tu es jardinier, le fait de te laisser porter sera plus effectif pour toi.
      Ensuite, ce qui peut-être bien pour commencer, c’est de partir, si c’est de la fiction, d’une situation ; une dispute, une bataille, quelque chose de bien « punchy » ou une discussion. Comme ça tu entres de plein-pied dans l’histoire ! Après, dis-toi que beaucoup d’écrivains réécrivent leur début à la fin de leur histoire, et même plusieurs fois… donc si ça peut t’aider de te dire cela… ^^
      Et si c’est vraiment utile…écrire, c’est rêver les yeux grands ouverts, voyager dans des mondes imaginaires, faire travailler son imagination et enrichir son vocabulaire, et, si tu te fais lire en publiant sur Wattpad ou un blog, partager des valeurs qui te sont chères, des mondes et des aventures… A toi de voir si ces valeurs te correspondent et portent ta pratique ♥

      Voilà, j’espère que cette petite réponse t’a aidée ? passe une belle soirée étoilée !
      Eve.

      J'aime

  2. Ma petite sorcière préférée… J’aime tellement te lire ! 💞 Tu es douée c’est fou !! Chacun de tes textes sont si vrais, si beaux, si touchants ! Je suis souvent émue par tes mots si bien trouvés…
    Il est clair que tu as un don de furieux!! Et tu dois en faire qlq chose. Écrire tes histoires ce n’est que le début! Je sais que tu vas en faire qlq chose de beau ! Je voudrai tellement te lire et même je serai prête, malgré mes petites économies, à t’aider à te lancer s’il le fallait car tu le mérites ! Et je pense qu’on serait nombreux derrière toi à te suivre et t’aider. Je suis admirative de tant de sagesse émanant d’une si jeune femme… je me demande quelle vie tu vis ? C’est la combien pour toi ?! 😄 continue comme ça on t’aime !!

    Aimé par 1 personne

    1. Oh là là, ma jolie, tu vas me faire rougir >w< Comme j'étais un chat dans une autre vie, ce doit être au moins ma septième vie, hihi
      Je reçois tes jolis compliments bien au chaud dans mon petit coeur.
      Que ta soirée soit très très douce ♥
      Eve.

      J'aime

  3. Tu es d’une grande inspiration ….
    Je me suis récemment mise à écrire sur des situations professionnelles vécues, pour extérioriser, mettre en mot, en perspective et graver à jamais ces instants si intenses. Depuis j’ai ouvert un blog pour y déposer quelques bafouilles de ci de ça, et quel plaisir de pouvoir partager cette pratique avec d’autres passionnés.
    Merci pour ces articles passionnants

    J'aime

    1. L’écriture est un véritable exutoire. Il est vrai qu’on confie au papier des choses qui ne passeraient pas nos gorges serrées ou des choses qu’on ne dit pas…
      Merci de ton passage ici ! Je m’en vais de ce pas découvrir ton petit univers !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s